PATRIMOINE...
La halle
La halle
Placée au centre du bourg, la halle actuelle a été reconstruite entre 1844 et 1846 par l'architecte Edmond Chambert. Le grand marché couvert polygonal est construit tout en brique cuite sur un plan ovoïdal d'environ 22 mètres sur 29. Sa charpente remarquable quasi unique en France, de type parapluie, constitue un ouvrage dans l'ouvrage. Depuis 2004, elle est inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques.
En savoir plus>> Icône pdf (465 Ko)
Les maisons a auvents
Les maisons à auvent
Cette architecture du début du XIXème siècle, faite de pierre et de brique, est inspirée des arcades de la place du capitole de Toulouse. Ce concept de maisons à arcades reste tout à fait dans l'esprit des bastides. Des têtes modelées en terre cuite (les quatre saisons) sont intégrées aux chapiteaux des voûtes en plein cintre des auvents.
L'église Saint Julien
L'église Saint Julien
Après l'effondrement de l'église d'origine, la nouvelle église Saint-Julien est bâtie entre 1879 et 1882. Réalisée dans le style néo-gothique avec un clocher-tour surmonté d'une flèche, elle abrite quelques pièces remarquables : un christ en bois doré du XVIIème siècle, une vierge à l'enfant en bois doré du XIXème, des peintures murales dans le chœur représentant la vie de Saint Julien et un magnifique buffet d'orgue « Puget » de 1883.
Le moulin a vent
Le moulin à vent
Construit au XVIIIème siècle, le moulin de Belard a été restauré à la fin du siècle dernier. En brique de terre et de bois, il est sûrement l'un des rares moulins à vent de la région à pouvoir faire de la farine. De type gascon, en briques foraines liées à l'argile, il constitue le modèle type des moulins locaux à tour presque droite, légèrement conique, et à toiture pyramidale couverte de bardeaux de bois.
Flèche noireOuvrage "Les moulins de Saint-Lys" par SICARD Michel, disponible à la médiathèque.
L'Hotel de ville
L'Hôtel de ville
Avant la Révolution, l'hôtel de ville occupait le bâtiment situé entre la rue du Fort et l'avenue de Toulouse. Des réparations majeures et urgentes étant devenues nécessaires, l'hôtel de ville, qui abritait également la Justice de Paix, fut rasé puis entièrement reconstruit entre 1860 et 1865, avec une extension au-delà de la rue du Fort comprenant, au premier étage, l'école des garçons, et, au rez-de-chaussée, un marché couvert destiné à la vente des grains. En août 1867, il fut décidé d'établir sur la terrasse une horloge communale. Lors de sa séance du 17 août 1919, le Conseil municipal vota la « construction d'un monument pour les enfants morts pour la Patrie » en façade de la mairie. Au printemps 2002, d'importants travaux d'extension s'achevaient, dévoilant le bâtiment tel que nous le connaissons aujourd'hui.
En savoir plus>> Icône pdf (281 Ko)
La coulée verte de l'Ayguebelle
La coulée verte de l'Ayguebelle
A proximité immédiate du centre ville, la Coulée verte de l'Ayguebelle qui longe le cours d'eau du même nom, s'étend sur prés de 150 hectares. Son aménagement entrepris depuis quelques années propose entre autre un parcours de santé, des sentiers de promenade, un lac pour la pêche, des jardins partagés, des aires de pique-nique.
En savoir plus>> Icône pdf (271 Ko)
democratie_participative

mairie

lettre 1 place Nationale
CS 60027 - 31470 Saint-Lys

telephone 05 62 14 71 71

mail mairie@saint-lys.fr

horloge Ouverture au public
- du lundi au jeudi de 8h à 12h et de 14h à 18h,
- vendredi de 8h à 12h et de 14h à 17h,
- samedi de 9h à 12h