HISTORIQUE...
Vue aérienne de Saint-Lys
Evénements marquants
flecheDes vestiges datant d'environ 100 000 ans avant notre ère (paléolithique moyen) et des traces archéologiques remontant à l'âge du Fer (de 800 à 52 avant Jésus-Christ) attestent d'une très ancienne présence humaine à Saint-Lys.
flecheAntiquité gallo-romaine : Des fragments de tuiles et d'amphores révèlent la présence d'habitats gallo-romains sur le territoire communal.
flecheAu Moyen-âge, Saint-Julien d’Eaubelle, le nom du bourg originel antérieur à la création de la bastide de Saint-Lys, est un site fortifié entouré de fossés. Il occupe le point culminant du centre historique de la commune, l’actuelle rue du Fort.
flecheVers 1148 : Donations de terres par les familles seigneuriales de Gironde et de Blanquefort à l'abbaye cistercienne de Planselve (Gimont), terres sur lesquelles les moines fondent ensuite la grange d'Aiguebelle.
fleche26 mai 1280 : Signature, entre l'abbé de Gimont et le sénéchal Eustache de Beaumarchès, du contrat de paréage fondant la bastide de Saint-Lys.
fleche11 mai 1281 : Première mention connue du nom de Saint-Lys (Sancto Licio) dans un document officiel.
fleche1282 : Le roi Philippe III le Hardi octroie une Charte de Coutumes aux habitants de la bastide. Il y est notamment précisé (à l'article 28) qu'un marché se tiendra tous les mardis.
fleche26 octobre 1355 (guerre de Cent-Ans) : Le Prince Noir (Edouard de Woodstock, Prince de Galles) passe à Saint-Lys (Seint Litz) au cours de sa chevauchée guerrière qui le conduit de Bordeaux à Narbonne.
fleche1443 : Création du Parlement de Toulouse, dont Saint-Lys dépend.
fleche1577 : Saint-Lys est prise par les Protestants.
fleche1579 : Le lundi 13 avril, Henri de Navarre (futur roi Henri IV) et son épouse Marguerite de Valois (future « Reine Margot») dînent à Saint-Lys avant d'aller souper et dormir à Muret.
Le 14 novembre suivant, Henri de Navarre dîne et couche à Saint-Lys.
fleche1589 : Les Consuls de la ville font réparer les fortifications et s'approvisionnent en armes. C'est l'année où est coulée la couleuvrine aux armes de Saint-Lys, conservée de nos jours à l'hôtel de ville.
flecheMars 1790 : Saint-Lys devient le chef-lieu du canton nouvellement créé.
fleche1793 : Pendant la Terreur, Saint-Lys est rebaptisé Eaubelle. Le 8 décembre, des archives notariales rappelant l'Ancien Régime sont brûlées au pied de l'arbre de la liberté.
fleche6 août 1799 : Lors de l'insurrection royaliste de l'an VII, l'hôtel de ville est pris par les insurgés, qui détruisent la majeure partie des archives publiques.
fleche25-26 mars 1814 : Passage des troupes anglaises en marche vers Toulouse. Le maréchal Wellington dort à Saint-Lys durant la nuit du 26 au 27.
fleche1844-1846 : Reconstruction de la halle par l'architecte Edmond CHAMBERT.
flecheJanvier-mars 1856 : Deux soldats saint-lysiens meurent devant Sébastopol (Guerre de Crimée).
fleche1860-1865 : Reconstruction de l'hôtel de ville et création de l'école des garçons et d'un petit marché couvert en prolongement de la mairie.
fleche24 janvier 1877 : L'ancienne église s'effondre. La nouvelle église Saint-Julien [de Brioude] est bâtie entre 1879 et 1882.
fleche16 octobre 1900 : Ouverture aux voyageurs de la ligne de chemin de fer d'intérêt local de Toulouse à Boulogne-sur-Gesse avec embranchement de Fonsorbes à Sainte-Foy-de-Peyrolières par Saint-Lys (l'ouverture totale à l'exploitation eut lieu le 1er août 1901).
fleche1914-1918 : Avec une population d'un millier d'habitants, Saint-Lys compte trente-sept hommes tués sur les champs de bataille de la Grande Guerre.
fleche12 juin 1944 : Des unités de la IIe panzerdivision SS « Das Reich » tuent neuf maquisards et exécutent douze civils à Saint-Lys, Bonrepos-sur-Aussonnelle et Saiguède.
flecheOctobre 1948 : Ouverture de la station radio-maritime Saint- Lys Radio.
fleche1949 : Fermeture de la ligne de chemin de fer.
fleche16 janvier 1998 : Fermeture de la station radio-maritime Saint-Lys Radio.
fleche10 avril 1999 : Inauguration officielle du moulin à vent de Belard rénové
La mairie
Chiffres clés
SITUATION GÉOGRAPHIQUE
Située à 25 km au sud ouest de Toulouse et à 14 km de la sous-préfecture de Muret.
Altitude : 210 mètres
Latitude : 43,514° Nord
Longitude : 1,177° Est

POPULATION
9 227 habitants en janvier 2017
Les habitants sont les Saint-Lysiennes et les Saint-Lysiens.

SITUATION ADMINISTRATIVE
Région Occitanie
Département de la Haute-Garonne
Saint-Lys fait partie de l'intercommunalité du Muretain Agglo qui regroupe 16 communes :
Muret, Portet-sur-Garonne, Pinsaguel, Saint-Clar-de-Rivière, Labarthe-sur-lèze, Labastidette, Roquettes, Eaunes, Pins-Justaret, Saint-Hilaire, Villate, Lavernose-Lacasse, Saubens, Fonsorbes, Le Fauga
Code Insee : 31499
Code postal : 31470

BLASON
Le blason D'azur aux deux anges d'argent tenant une cloche du même, accompagnée de cinq fleurs de lys d'or, deux en chef et trois en pointe ordonnées 2 et 1.
On retrouve trace de ce blason sur la couleuvrine datant de 1589 exposée en mairie. A l’origine, les anges étaient nus.
Carte postale mairie

Carte postale rue de la République

Carte postale train
democratie_participative

 

 

mairie

lettre 1 place Nationale
CS 60027 - 31470 Saint-Lys

telephone 05 62 14 71 71

mail mairie@saint-lys.fr

horloge Ouverture au public
- du lundi au jeudi de 8h à 12h et de 14h à 18h,
- vendredi de 8h à 12h et de 14h à 17h,
- samedi de 9h à 12h